GRAND BAROMÈTRE SCHIZOPHRÉNIE 2018

"La schizophrénie touche en France 600 000 personnes (soit environ 1 % de la population) auxquelles il faut ajouter les proches et les familles. Ce sont plus de 1,5 millions de personnes qui doivent faire face à la maladie mais aussi au regard méfiant, négatif de la société qui véhicule une image caricaturale et violente des personnes vivant avec cette pathologie." Pr Raphaël Gaillard

Les associations Unafam et Promesses, le laboratoire Janssen et la Fondation Pierre Deniker souhaitent agir collectivement pour changer le regard et les comportements à l’égard des personnes vivant avec la schizophrénie.

C’est pourquoi, en partenariat avec OpinionWay une grande enquête a été réalisé afin d’établir un baromètre de la schizophrénie confrontant le point de vue de 4400 personnes. Cette enquête réalisée du 4 décembre 2017 au 19 janvier 2018 a confronté le point de vue de 113 patients, 2800 aidants, 100 médecins généralistes, 100 pharmaciens, 100 infirmiers, 100 psychiatres, 51 conseillers départementaux et 1102 français (issus du grand public.) Trois canaux ont été utilisés : internet, les appels téléphoniques et les tablettes en pharmacie.

Quatre grands enseignements sont alors à retirer.

  • C’est une maladie méconnue et sur laquelle les préjugés sont tenaces. Un français sur deux et un conseiller départemental sur deux ignorent que la maladie se déclenche à l’entrée dans la vie adulte.
  • 77 % des médecins généralistes et 90 % des pharmaciens mettent en avant la dangerosité de la schizophrénie.
  • C’est une maladie qui provoque une souffrance extrême pouvant  conduire au suicide (pour 89 % des patients et 97 % des aidants).
  • Un tiers des aidants se considèrent seuls pour accompagner leur proche alors qu’ils sont des acteurs clef dans la prise en charge. Enfin, la schizophrénie est une maladie chronique que l’on peut soigner et qui nécessite une prise en charge globale.

(Lien du résultat du baromètre)

Au vu des résultats il semble aujourd’hui plus que jamais, nécessaire de sensibiliser et de destigmatiser le regard porté sur cette maladie auprès des différents acteurs-citoyens qu’ils soient décideurs, médecins généralistes, pharmaciens, aidants ou encore patients.

 

La fondation a fait de l’un de ses enjeux majeurs la sensibilisation et la destigmatisation des maladies liées à la santé mentale. Elle travaille actuellement sur la mise en place d’une campagne de mobilisation et d'influence pour destigmatiser la schizophrénie.

D’autre part vous trouverez les actualités de la fondation sur les différents médias.

 

▶️ Facebook ▶️ Linkedin  ▶️ Twitter

 

 Retombées presse

UNAFAM - JANSSEN - Huffingtonpost - Sciences et Avenir - La Depêche - La veille des acteurs de santé - Le quotidien santé - Santé Mentale - CEAPSY - CrehPsy - UNAFAM 13 - Femme Actuelle - Infirmiers.com - Niooz.fr

 

Résultat du baromètre

 

NEWSLETTER



DOCUMENTATION