HAS - LA DÉPRESSION DOIT ÊTRE MIEUX IDENTIFIÉE ET TRAITÉE DE FAÇON PERSONNALISÉE.

 

HAS - La dépression doit être mieux identifiée et traitée de façon personnalisée.
Lu, vu, entendu 12/11/2017

En France, une personne sur cinq connaîtra un épisode dépressif. Parmi elles, 40% n'auront pas recours aux soins. 

La Haute Autorité de Santé (HAS) a publié une recommandation pour aider les médecins généralistes, qui sont en première ligne, à cibler les spécificités de cette maladie et proposer la prise en charge la plus adaptée à chacun.

La clé de la prise en charge de la dépression : reconnaître en amont son niveau d'intensité. Les difficultés rencontrées par la personne touchée et les traitements ne sont pas les mêmes selon que le niveau est léger, modéré ou sévère. Le recours aux antidépresseurs doit être limité à certains cas, suivi et associé à une psychothérapie.

Quel que soit le niveau d’intensité, l’évaluation des idées et des intentions suicidaires devra toujours faire partie de la démarche du médecin, avec tact et dans un climat de confiance. En cas de risque élevé, l’hospitalisation devra être envisagée afin de protéger le patient. 

Pour en savoir plus : 

Lire le communiqué de l'HAS

Lire la recommandation de bonne pratique de l'HAS

Parcourir le Livre Blanc de la Dépression de la Fondation Pierre Deniker

 

» Toutes les actualités

 

NEWSLETTER



ANNUAIRE

Près de chez vous, trouvez un centre de soins


DOCUMENTATION