IPSYDEP - BIOLOGIE ET DÉPRESSION

La Fondation Pierre Deniker et le Fonds de dotation Entreprendre pour Aider ont choisi de soutenir le programme de recherche IPSYDEP - Biologie et dépression et d’ouvrir la voie à de nouvelles pistes de traitement.

La Fondation Pierre Deniker et le Fonds de dotation Entreprendre pour Aider mobilisent 120 000 euros sur 3 ans, en complément de l’investissement du centre hospitalier Sainte-Anne et de l’Institut Pasteur, au profit d’un programme de recherche visant à expliciter le lien entre troubles psychiatriques et états inflammatoires. L’objectif ultime est d’établir des marqueurs biologiques révélateurs des états psychiatriques, trouvant des applications à la fois en diagnostic et en thérapies innovantes.

Les travaux se concentreront sur la dépression, maladie qui, dans 30% cas, résiste aux traitements usuels. Cette pathologie touche aujourd’hui près de 350 millions de personnes dans le monde.

Ce programme de recherche est coordonné par Raphaël Gaillard (Professeur de psychiatrie à l'université Paris Descartes et chef de pôle à l'hôpital Sainte Anne), et Fabrice Chrétien (Professeur d'histologie et directeur de l'unité Histopathologie humaine et modèles animaux à l'Institut Pasteur). Il s'inscrit dans le cadre de la convention établie entre l'hôpital Sainte Anne et l'Institut Pasteur. 

« Je suis heureux de mener ce partenariat avec Entreprendre pour Aider, avec qui nous partageons les mêmes valeurs. Entreprendre pour Aider nous apporte son expérience opérationnelle de gestion de projet ; nous nous donnons un cap de trois ans, ce qui est très court dans l’univers de la recherche médicale ; c’est pour cela que nous avons souhaité réunir autour de la table à la fois les meilleurs experts en milieu hospitalier et les gestionnaires de projets les plus expérimentés, pour nous donner toutes les chances d’arriver à des résultats concrets », explique le Professeur Olié, vice-président de la Fondation Pierre Deniker.

« La Fondation Pierre Deniker et le Fonds de dotation Entreprendre pour Aider partagent les mêmes convictions sur la gravité grandissante des handicaps psychiques et mentaux et notamment de la dépression, et cherchent ensemble tous moyens de contribuer à soulager les patients », précise Roger Paluel-Marmont, président du Fonds de dotation Entreprendre pour Aider.