7ÈME CONGRÈS FRANÇAIS DE PSYCHIATRIE

 

7ème Congrès Français de Psychiatrie
Évènements 25/11/2015

Il y a 6 ans le premier Congrès Français de Psychiatrie s'imposait dans le paysage scientifique. Mercredi prochain le Congrès s'installe à Lille pour une 7ème édition et ce, jusqu'au vendredi 28 !

Toutes les informations sont tirées du site du : Congrès Français de Psychiatrie

Le programme détaillé est téléchargeable ici, consultable ici et disponible en version synthétique ici. Les sessions du Forum des Associations, mercredi 25 novembre 2015 et samedi 28 novembre 2015, sont accessibles à tous gratuitement dans le cadre du partenariat avec les associations partenaires du congrès (l'inscription est tout de même obligatoire).

"Il y a 7 ans, sa première édition installait durablement le Congrès Français de Psychiatrie dans le paysage scientifique avec un succès jamais démenti depuis, associant la nécessité au plaisir de se rassembler pour favoriser la réussite de nos différentes pratiques. Toutes les composantes de la psychiatrie française participent au succès de nos rendez-vous annuels. L’an dernier à Nantes, ce sont plus de 3200 participants qui avaient répondu présents. Les observateurs soulignent le dynamisme de nos travaux, aux talents mêlés, faits d’impatience légitime et de réalisme contenu, indispensables à l’élaboration comme à la production des savoirs. Ce rendez-vous avec la réflexion est aussi celui de la recherche clinique.

Hannah Arendt soulignait que « Le pouvoir existe quand les hommes agissent ensemble et disparaît quand ils se dispersent ». C’est toujours vrai. Nous sommes au cœur de notre sujet, celui de la constitution d’une identité, forte de nos ambitions, plurielle face aux enjeux, réaliste face aux défis.

Dans ce 7ème congrès à Lille en 2015, notre pari insensé est celui de la conciliation entre enjeux, ambitions et réalité. Notre congrès à Lille, en ce mois de novembre, saura réaffirmer la place de la psychiatrie comme discipline d’avenir assumant d’une part le taux de 10 % des dépenses de santé (qui correspondent aux troubles psychiques) et d‘autre part les données épidémiologiques (rappel : selon l’OMS en 2020, 1 personne sur 5 en sera affecté, 1 personne sur 3 sur la vie entière)."

Mot de Rachel BOCHER, Président et Brigitte RIMLINGER, Vice-Présidente

Lire la suite du mot du Président sur le site du congrès Français de Psychiatrie : Ici


 

 

» Toutes les actualités

 

NEWSLETTER


DOCUMENTATION