ATLAS DE LA SANTÉ MENTALE 2014

 

Atlas de la santé mentale 2014
Évènements 09/02/2016

En 2014, l’OMS a publié sa dernière évaluation des ressources et des disponibilités en matière de santé mentale de ses pays membres. Sans grande surprise, une grande disparité existe entre les pays ayant un revenu faible ou intermédiaire et ceux qui ont un revenu élevé.

Moins de 2$ par an et par habitant, c’est malheureusement le chiffre alloué par les dépenses publiques dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire (contre plus de 50$ pour les pays à revenu élevé). De plus, la majorité de ces dépenses sont consacrées à l’hospitalisation des patients, ce qui ne représente qu’une part limitée des personnes ayant besoin de soin.

De plus, la place est chère dans les hôpitaux psychiatriques, le manque d’agents de santé mentale (moins d’un agent pour 100 000 habitants dans les pays à faible revenu contre plus de 50 agents pour 100 000 habitants dans les pays à revenu élevé)  et de lits disponibles empêche la prise en charge de tous ceux qui en ont besoin.

Ajoutez à cela la discrimination et la stigmatisation des patients avec les droits de l’homme bafoués dans de nombreux pays et vous aurez une idée du travail qu’il reste à accomplir. Mais l’OMS ne baisse  pas les bras, l’organisation mondiale de la santé a prévu un plan d'action pour la santé mentale 2013-2020 en 4 objectifs :

  • Renforcer le leadership et la gouvernance dans le domaine de la santé mentale.
  • Fournir des services de santé mentale et d’aide sociale complets, intégrés et adaptés aux besoins dans un cadre communautaire.
  • Mettre en œuvre des stratégies de promotion et de prévention dans le domaine de la santé mentale.            
  • Renforcer les systèmes d’information, les bases factuelles et la recherche dans le domaine de la santé mentale.

Retrouvez l'Altas de la santé mentale de l'OMS   ici

Retrouvez le plan d'action pour la santé mentale 2013-2020 de l'OMS   ici

 

» Toutes les actualités

 

NEWSLETTER


DOCUMENTATION