UN LIEN ENTRE CIGARETTE ET SCHIZOPHRÉNIE ?

 

Un lien entre cigarette et Schizophrénie ?
Read, seen, heard 13/07/2015

Fumer la cigarette pourrait augmenter les risques de développer une psychose, soutient une nouvelle étude du King's college de Londres dont les résultats ont été publiés dans la revue Lancet Psychiatry.

Source : Le Journal de Montréal

Ce n’est pas la première fois que des scientifiques s’intéressent au lien existant entre la cigarette et les troubles psychotiques comme la schizophrénie. Les gens souffrant de psychose sont effectivement trois plus susceptibles d’être des fumeurs que le reste de la population.

Pour expliquer ces chiffres, les chercheurs soutiennent généralement que la cigarette peut agir, auprès de ces personnes, comme un exutoire permettant d’échapper à l’ennui ou de passer à travers un moment de détresse. La cigarette pourrait aussi contrecarrer les effets négatifs des médicaments antipsychotiques.

Si cela constituait les seules raisons pour expliquer le nombre anormalement élevé de fumeurs parmi les personnes psychotiques, le taux de tabagisme ne devrait augmenter qu'après les premiers épisodes de psychose.

L'étude évoque ainsi la possibilité que la cigarette puisse elle-même augmenter les risques de souffrir de psychose.

+

Une étude menée auprès de 15 000 fumeurs

Les scientifiques de l'Institut de Psychiatrie, de Psychologie et de Neuroscience au King's College de Londres ont rassemblé les résultats d’une soixantaine d’études ayant été menées auprès de près de 15 000 fumeurs et de 273 000 non-fumeurs. 57 % des personnes souffrant de psychose étaient fumeurs.

Ils ont découvert que les personnes qui avaient subi un premier épisode de psychose avaient trois fois plus de chances de fumer la cigarette que les autres participants. Les chercheurs ont aussi découvert que les fumeurs avaient développé des troubles psychotiques environ un an avant les non-fumeurs.

Robin Murray, professeur en psychiatrie au collège King, explique que l’exposition à la nicotine pourrait accroître la libération de dopamine, un phénomène susceptible de contribuer au développement de la schizophrénie.

«Nous ne pouvons pas affirmer que nous détenons la preuve que fumer la cigarette provoque la schizophrénie, reconnaît toutefois M. Murray. Il est effectivement très difficile de pointer un facteur en particulier et dire qu’il provoque la schizophrénie. C’est un peu comme les maladies du cœur, il y a une multitude de facteurs de risque.»

Si la plupart des fumeurs ne développent pas la schizophrénie, les chercheurs ont néanmoins de bonnes raisons de croire que la cigarette peut en augmenter les risques.

Crédit illustration : blog.uyora.com/author/george/

 

           

 

 

 

 

 

 

 

 

» All news

 

NEWSLETTER


DOCUMENTATION